Diagnostic amiante Suisse

Le diagnostic amiante en Suisse

La réalisation des diagnostics amiante peuvent répondre à plusieurs situations. Ces repérages des matériaux contenant de l’amiante (MCA) concernent tous les bâtiments construits avant 1991.

La méthodologie de diagnostic

Quelque soit l’objectif du repérage des matériaux contenant de l’amiante (MCA), la réalisation d’un diagnostic fiable demande de se conformer à une méthodologie précise et l’expert doit être détenteur d’une certification d’habilitation.
Il est d’abord conseillé de faire une pré-visite du bâtiment et de récolter toute la documentation disponible (plans, compte-rendu de travaux, etc.). Cette étape permettra aux diagnostiqueurs d’établir un devis précis de leur prestation.

Une fois le candidat retenu, celui-ci devra alors effectuer une visite plus complète des lieux et expertiser tous les matériaux susceptibles de contenir de l’amiante (MSCA).

Lorsqu’il le jugera nécessaire, il prélèvera des échantillons qui seront ensuite transmis à un laboratoire pour une analyse de leur composition.

Une fois les résultats connus, le diagnostiqueur devra rédiger son rapport avec la localisation précise des MCA, les résultats des analyses des prélèvements et une évaluation des risques pour déterminer si une intervention est nécessaire afin d’assainir le bâtiment.
Il devra également préciser les locaux auxquels il n’a pu accéder.

Enfin, si le diagnostiqueur constate une altération des matériaux ou bien si des travaux de désamiantage sont préconisés, des mesures de l’empoussièrement de l’air en fibres d’amiante doivent être réalisées. Le seuil maximal autorisé est de 1 000 FAR/m3 (fibre d’amiante respirable) soit une fibre par litre d’air.

Diagnostic amiante Suisse

Diagnostic avant achat

Le diagnostic amiante avant achat n’est pas obligatoire, mais il permet aux vendeurs de se protéger de la clause de défaut caché.
Il vise à évaluer les risques pour les futurs propriétaires et à déterminer les coûts de travaux de prévention en cas de nécessité.
Des sondages destructifs peuvent alors être pratiqués.

Repérage utilisation normale

Le diagnostic amiante utilisation normale n’est pas une obligation, mais il est fortement conseillé dans plusieurs cas (Voir rubrique Quelles sont les obligations ?).
Il permet aux gestionnaires de biens immobiliers (propriétaires-occupants, bailleurs, exploitants, etc.) de connaître les risques et de mettre en œuvre les dispositifs de prévention adaptés. L’expertise porte sur les matériaux et installations fixes qui pourraient contenir de l’amiante. Il ne nécessite aucune intervention destructrice.

Diagnostic avant travaux

Le diagnostic amiante avant travaux est obligatoire depuis le 1er janvier 2009. Les demandes d’autorisation administrative doivent être accompagnées d’une attestation de présence ou d’absence d’amiante et, si nécessaire, d’une présentation des interventions préventives projetées (retrait, confinement, mesures de protection, etc.).
Il s’agit donc de déterminer les risques d’exposition des salariés pendant les travaux et de protéger l’environnement du chantier de toute contamination.
Le diagnostic amiante avant travaux ou démolition concerne tous les matériaux et installations susceptibles de contenir de l’amiante. Des sondages destructifs sont donc généralement indispensables.


Diagnostic amiante Onex Diagnostic amiante Chêne-Bougeries
Diagnostic amiante Genève 2016 © Diagamiante Suisse - L'annuaire national des professionnels du diagnostic amiante en Suisse - Mentions légales