Diagnostic amiante Suisse

L'amiante Suisse

Tout au long du XXe siècle, l’usage de l’amiante fut très répandu en Suisse, particulièrement dans les bâtiments.

Les propriétés de ce minéral bon marché l’ont rendu incontournable.
L’amiante possède notamment la particularité d’être ignifuge (résistance au feu), mais aussi un bon isolant thermique et électrique.
Il entra donc dans la composition de nombreux matériaux de construction comme les flocages, les composés bitumineux pour l’étanchéité des sols, les calorifugeages, les cartons d’isolation, les faux plafonds, le fibrociment, les colles (faïence et carrelage), les mastics (fenêtre), ou encore les revêtements de sols (vinyle).

Malgré des alertes scientifiques et sanitaires dès le début du XXe siècle, il a fallu attendre 1991 pour que son utilisation soit définitivement interdite en Suisse.
En effet, il a été démontré que les fibres libérées par l’altération des matériaux contenant de l’amiante (MCA) provoquaient des maladies graves à la suite de leur inhalation.
La déclaration de ces pathologies n’intervient cependant que plusieurs années après la période d’exposition. Elles affectent principalement les voies respiratoires en se fixant durablement sur les organes.

Diagnostic amiante Suisse

L’amiante est donc jugé responsable de nombreux cas de cancers du poumon, de mésothéliomes (cancer de la plèvre), de fibroses pulmonaires, mais également de cancers des voies digestives

D’après des études statistiques récentes, on prévoit d’ici 2020 que le nombre annuel de morts imputables à une exposition à l’amiante dépassera celui des décès causés par les accidents de la route.

Malgré son interdiction depuis plus de 25 ans, l’amiante reste encore très présent dans les constructions et représente donc un enjeu de sécurité sanitaire très important.
On estime, par exemple, que 80% des 82 000 bâtiments que compte Genève contiennent encore de l’amiante.

C’est pour cette raison que les premières victimes sont les personnes travaillant dans les secteurs du bâtiment et de la construction.
Progressivement, une réglementation a donc été instaurée pour les protéger, mais aussi pour prévenir tout risque d’exposition des occupants des immeubles contenant des MCA.


Diagnostic amiante Onex Diagnostic amiante Chêne-Bougeries
Diagnostic amiante Genève 2016 © Diagamiante Suisse - L'annuaire national des professionnels du diagnostic amiante en Suisse - Mentions légales